Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Le mec à poil derrière le cumulus

 

schéma cumulus — Régie au-gentil-locataire-heureux, bonjour.

— Oui, bonjour, je suis J. Heska, j’habite au 27 rue des Lapins verts. Je vous appelle parce que mon cumulus ne fonctionne plus et que nous n’avons plus d’eau chaude.

— Ah effectivement, c’est problématique, surtout en ce moment. Vous avez essayé la marche forcée ?

— Oui.

— Vous l’avez réinitialisé ?

— Le machin en dessous ?

— Le petit bitoniau.

— Sur lequel il faut appuyer avec une pointe de compas ?

— C’est exact

— Oui, je l’ai fait.

— Patientez deux secondes, je vais voir ce que je peux faire.

Le combiné est posé sur un bureau, des bruits de pas s’en éloignent. Une discussion s’engage au loin. Puis, j’ai l’impression que l’opératrice passe un autre coup de téléphone. Trois minutes plus tard, elle reprend la communication.

 

— Excusez-moi pour l’attente. Vous avez dû faire une mauvaise manipulation sur le cumulus. Il ne fallait surtout pas mettre la marche forcée ou le réinitialiser. Attendez un peu de voir ce que ça donne. Si dans une semaine, vous n’avez toujours pas d’eau chaude, vous pourrez nous recontacter. Nous vous conseillons d’ici là de demander à vos voisins / amis de prendre votre douche chez eux.

 

— Excusez-moi pour l’attente. Un technicien pourra se déplacer dans deux semaines à votre appartement, s’il n’a pas d’autres urgences. En attendant, vous pouvez chauffer de l’eau sur vos
plaques de cuisinière pour votre toilette
quotidienne.

 

— Excusez-moi pour le retard. Le propriétaire est parti aux Seychelles, et, malheureusement, il nous faut son accord avant chaque intervention. Il revient dans trois semaines. Avez-vous un papier et un crayon pour noter ? Nous allons vous donner les adresses des foyers d’hébergement pour sans-abri ou vous pourrez prendre une douche chaude, et gratuitement.

 

Je gonfle ma poitrine, je me prépare à hurler.

— Excusez-moi pour l’attente. Vous êtes présent à votre domicile cet après-midi ?

— Normalement je travaille, mais ça peut s’arranger.

— Je contacte notre entreprise de dépannage. Pour un problème de ce type, vous êtes prioritaire. Ils seront chez vous à 14 heures.

— Euh… D’accord. Merci beaucoup. C’est tout ?

— Oui, sauf si vous avez une question particulière à laquelle vous désirez que je réponde.

— Euh… Non, non, ça ira. Et bien… Merci beaucoup.

— C’est normal, Monsieur, passez une bonne journée.

— De même. Au revoir.

Je raccroche. C’est étrange. Je n’ai pas eu besoin de la menacer pour arracher une vague promesse qu’une personne viendra potentiellement voir mon cumulus dans une semaine. Il faudra que j’effectue des vérifications élémentaires, j’ai peut-être glissé dans un monde parallèle alternatif.

Comme promis, et pile à 14 heures (une autre étrangeté), deux gars un peu bourrus débarquent à l’appartement. Le diagnostic tombe en moins de cinq minutes.

— Votre cumulus est foutu, il faut le changer…

— Et ce sera fait quand ?

 

— Ben… C’est bête, on a installé le dernier de notre réserve ce matin. Va falloir en recommander. La semaine prochaine, ça ira ?

 

Ben… C’est que votre cumulus est un modèle spécial en série limitée. On doit le commander à St Constanzo de la maňana del pueblo de la Vega, au Mexique. Il arrivera pas avant quinze jours.

 

— Ben… Je dois partir aux Seychelles cet après-midi, et je reviens dans trois semaines. On fera ça à mon retour…

 

Je gonfle ma poitrine, je me prépare à hurler.

— Tout d’suite, on en a un dans la camionnette.

— Ah, ben c’est chouette…

Une secousse électrise ma colonne vertébrale. C’est sûr, je suis dans un monde parallèle…

 

 

Oh non ! L’histoire s’arrête ici et il n’y a aucune mention d’un gars à poil derrière le cumulus. Il y aurait-il tromperie sur la marchandise ? L’auteur n’aurait-il pas donné à cette note un titre volontairement tapageur uniquement dans le but perfide d’attirer de nouveaux lecteurs ? Vous connaîtrez la réponse au prochain épisode…

 



Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

19 réflexions au sujet de « Le mec à poil derrière le cumulus »

  1. Ahah ! Oui, bizarrement, hein ? 🙂 A croire que ça a été fait intentionnellement ! 😮

    Mais je sais que tu ne t’abaisserais pas à ce genre de choses… Sinon pour nous faire rire (et c’est réussi 😉 )

  2. J’ai un smoothie kiwi / pomme / ananas et un vieux fond de rouge de Bourgogne. une louche de moutarde de Dijon, et je devrais m’approcher du but 😉

  3. Je tape à l’aveugle de ma main droite et je tiens la cuvette de la gauche.
    Mais là, ça commence à aller mieux. j’arrête de cracher du sang, je vais pouvoir tester ma super-force. Je commence sur le chat.

Les commentaires sont fermés.