Presque broyé par un 38 tonnes

 

 

Une tranquille après-midi de promenade.

 

4958031242_2b6037a56b.jpgAvec Ava, nous revenons de notre balade dans le parc. Nous longeons un terrain vague en travaux, de gros camions chargés de gravats sont
garés au milieu de la rue, le long du trottoir. Au bout de cent mètres, le cheminement est interrompu par un amoncellement de barrières. Un panneau « Piétons, passez en face » est jeté
négligemment à côté. Bon, nous savons ce qu’il nous reste à faire…

Nous nous faufilons entre deux poids lourds stationnés à moins d’un mètre l’un de l’autre. La visibilité est nulle, nous nous sentons oppressés au milieu de ces mastodontes. Je m’engage
prudemment devant, prêt à jeter un œil discret afin de repérer si nous pouvons traverser la route. Ava retient mon bras pour éviter que je ne marche dans une flaque de boue. Je me retourne pour
la remercier.

Soudain, un énorme fracas retentit. Un poids lourd, qui se dirigeait droit sur nous, a été stoppé net par nos deux camions protecteurs qui ont été violemment plaqués contre le trottoir. La masse
d’acier fumante est encastrée à moins de cinquante centimètres de nos corps si fragiles. Nous n’avons rien, nous sommes debout, nous sentons l’haleine chaude du moteur sur nos visages.

 

Quelques minutes plus tard, le chauffeur, tremblant à l’idée de ce qui aurait pu arriver, nous explique qu’il a « simplement » raté son virage, mais qu’il n’allait pas trop vite. Oh ça
non.

Nous nous fixons avec Ava. Si elle ne m’avait pas retenu, j’aurais été un mètre plus loin, à vérifier si personne n’arrivait pour traverser.

 

La vie, ça tient parfois à la personne qui vous empêche de marcher dans une flaque de boue.

 

 

 

 



5 réflexions au sujet de « Presque broyé par un 38 tonnes »

    • Je comprenais pas ta remarque au début, pensant que tu voulais goûter du jus de « moi » broyé par la camion, puis heureusement que tu as marqué que c’était par rapport à l’extrait du livre !

  1. Oula… C’est un peu des trucs de fou, là, en ce moment, sur ton blog !

    Bien flippant comme accident en tout cas =/
    La vie ne tient bien souvent qu’à un fil^

Laissez un commentaire...