SGU

Stargate Universe, saison 3 (partie 1)

 

Suite au final de la saison 2 de l’excellente (mais annulée) série Stargate Universe, qui m’a laissé sur ma faim, voici donc la suite ! Bienvenue dans la saison 3 🙂

 

Synopsis de la série : Les survivants d’une base secrète attaquée n’ont d’autre choix que de traverser la Porte des Etoiles. Ils atterrissent sur Le Destinée, un vaisseau spatial
millénaire tombant en ruine filant à travers les galaxies. Coupés du monde, ils vont tout faire pour survivre et tenter de retrouver la Terre…

 

SGU
Logo Stargate Universe SGU

 

— Petits pois ou carottes ?

Je m’arrache de ma mélancolie et fixe Ava en soupirant.

— Quoi ?

— Pour aller avec la quiche, insiste-t-elle, petits pois ou carottes ?

— Je m’en fous.

— Tu ne veux pas y mettre du tien ? Viens, on va prendre les petits cakes que tu aimes tant.

— Chouette, ce sera le rayon de soleil de ma semaine.

— Qu’est-ce qui ne va pas ?

— Ce n’est pas ma vie ! explosé-je soudain en lâchant le cabas, qui se met à rouler en pleine autonomie avant de percuter une gondole débordant de yaourts à 0%. Ce n’est pas ma destiné, de comparer des bêtes légumes à l’Intermarché de Dijon un samedi après-midi ! Je suis fait pour l’action, la grande vie ! L’aventure ! Découvrir des endroits mystérieux !
Explorer !

— C’est reparti… Tu ne pourrais pas faire ta crise mystique dans un endroit plus… discret ?

Je lève les bras en l’air, manquant de renverser le panier de poireaux d’une personne âgée qui se met à m’insulter.

— Mais tu ne comprends donc pas ! crié-je en fermant les yeux, pour donner plus de conviction à mon discours. Ce n’est pas ma vie ! Je ne ressemble pas à ces veaux bêlants qui vont acheter des saucisses et du cubi de rouge pour oublier un quotidien désas…

Je stoppe mon flot de paroles. Une chose étrange vient de se passer. Ma voix résonne et porte loin, comme dans une cathédrale. Aussitôt, une odeur métallique assaille mes narines. J’ouvre les
yeux. Le brillant Intermarché est plongé dans l’obscurité.

— Qu’est-ce qu’il se passe ? Ils ont éteint les lumières ? Ava ?

Aucune réponse. Au lieu d’entendre les clients angoissés, les caissières se voulant rassurantes, les agents de sécurité bloquant les issues, le directeur indiquant au micro que cette situation est exceptionnelle et que l’ordre sera bientôt rétabli, rien qu’un silence inquiétant.

Je tends la main sur le côté, à la recherche de l’épaule salvatrice d’Ava.

— Je… Je déconnais. Je veux bien qu’on prenne des carottes.

Ma voix se perd dans l’infini. Je m’avance à l’aveugle, la main tendue en avant, pour heurter la gondole où s’empilent les salades défraîchies. Je compte une trentaine de pas sans rien toucher.

 

Mes yeux s’accoutument peu à peu à l’obscurité. Je suis dans un espace grand comme un stade de foot. Le sol est plat, dur et glissant. Une objet massif émerge au fond. Mes jambes me guident vers un immense anneau, d’au moins quatre mètres de haut, posé à la verticale et dont une partie s’enfonce dans le sol. Mes doigts parcourent les aspérités. Des hiéroglyphes sont gravés sur le métal glacé. Je frissonne. C’est à ce moment que je me rends compte que la température est très fraîche. Plus fraîche qu’au rayon charcuterie.

Soudain, l’anneau s’illumine. Je me recule précipitamment, manquant de m’affaler. Le sol se met à trembler. Des bruits sourds fusent à intervalles réguliers. Et puis, d’un coup, un craquement qui semble anormal et tout s’arrête. L’anneau se fige, le silence retombe.

Je reste là, les nerfs tendus pendant une trentaine de secondes avant d’oser me retourner. Le fonctionnement de cette mécanique a été bénéfique, des lampes plantées un peu partout dans le décor m’apportent un éclairage diffus.

Au loin, s’échappent deux escaliers montant vers une plate-forme qui surplombe l’ensemble. En face, un couloir illuminé de lampes orangées. Une console plantée dans le sol vitrifié est placée un
peu de retrait. J’essaie de voir à quoi ça ressemble, les écrans affichent une suite de chiffres impossibles à comprendre. Seule une petite icône rouge clignote dans un coin. Ce n’est pas bon
signe. Porte-des-etoiles.jpg

Je me penche vers le couloir qui semble s’enfoncer dans les entrailles de ce lieu insolite. Je me racle la gorge.

— Ava ? Madame la caissière de l’Intermarché ? Monsieur le grand noir baraqué de la sécurité ? Monsieur le bourru du stand découpe charcuterie ?

J’hésite un moment. J’avance timidement.

— Qu’est-ce que vous faites là ? appelle soudain une voix.

Mes muscles se tendent. Une silhouette débouche d’un virage. Une femme. Petite, rousse.

— Qui êtes-vous ? interroge-t-elle, méfiante.

Elle est habillée d’une combinaison noire en skie un peu ringarde.

— Je… J’étais à l’Intermarché de Dijon, en train de choisir des carottes, quand…

— C’est quelle planète, Dijon ?

Je me racle la gorge. Je ne suis pas sûr de comprendre.

— C’est une charmante ville moyenne de Bourgogne, située entre le bassin parisien et le bassin rhodanien, à 310 kilomètres au sud-est de Paris, réputée pour son vin, sa moutarde finement piquante, son cassis et…

— De la Terre ? Comment avez-vous réussi à atterrir sur le Destinée, la porte n’a pas été activée, la procédure a échoué. Le colonel Telford et ses successeurs n’en n’ont pas été capables.

J’avale ma salive. Une boule brûlante qui coule le long de mon œsophage. Cette femme est complètement folle.

— C’est quoi, cet endroit ? On est où ?

— Comment avez-vous débloqué le neuvième chevron ?

— Neuviè… ? Je… Je ne sais pas. Mais pour l’Intermarch…

— Suivez-moi, nous avons changé de galaxie, la phase de stase est presque terminée. il faut réveiller les autres !

J’hésite sur la conduite à suivre. Je dégaine mon téléphone. Pas de réseau, évidemment. Quel idiot j’ai été le jour où j’ai cédé aux sirènes de FREE.

— Alors, vous venez ? Amanda n’approuve pas, dépêchez-vous avant qu’elle n’intervienne. Je n’ai pas totalement le contrôle.

Je me décide à lui emboîter le pas. Je n’ai pas le choix, et je ne voudrais surtout pas la vexer. Une succession de couloirs donnant sur une multitude de portes s’enchaînent. La décoration est très rétro, j’ai l’impression d’arpenter le Nautilus, le sous-marin du capitaine Nemo. Je souris presque en pensant au poisson-clown du dessin animé, qui porte le même nom.

La femme rousse s’arrête devant une porte. Un disque au centre tourne sur lui-même et libère deux cloisons coulissantes.

— Vous me ramenez à l’Intermarché ? Parce que je dois acheter des petits cakes et…

— C’est là. Vous pourrez dire à Eli que je me suis ennuyée sans lui et qu’il me manque ? De la part de Ginn.

Elle me cède la place dans une pièce longiligne, bardée de deux rangées de sarcophages bleutés. Comme les congélateurs de l’Intermarché.  Sauf qu’au lieu d’avoir des poêlées de légumes ou des steaks hachés Charal (promotion spéciale à 7,59 euros le kilo), ce sont des humains qui sont figés derrière les vitres. J’ai à peine le temps de condenser mes forces pour m’enfuir que des
jets de vapeur d’échappent des caissons. Les silhouettes figées dans leur gangue se mettent à remuer…

 

 

 

 

Dans quel pétrin notre joyeux écrivain s’est-il fourré ? Comment a-t-il atterri ici ? Comment peut-on vendre des steaks hachés à des prix aussi cassés ? Vous le saurez, en lisant la suite de cette super aventure :

 

Partie 2 : ici

Partie 3 : ici

Partie 4 : ici

Partie 5 : ici

Partie 6 : ici


 


30 réflexions au sujet de « Stargate Universe, saison 3 (partie 1) »

  1. Le mieux c’est quand tu hurles, alors que CJ te fait une ablation du foie avec une petite cuillère (parce qu’elle a perdu son couteau) 🙂 Par contre, je tiens à faire ça en condition réelle, ça
    doit faire plus vrai 🙂 ça te ne gêne pas, j’espère ?

  2. @ Aurélie : ça, c’était dans la nouvelle de la dernière fois 😉
    @ Robert : Attention, Robert, cela pourrait être très très mal interprété 😉
    @ Emmanuel : Et je me suis lâché dans l’épisode 2 : Young tombe follement amoureux de Scott 🙂 Je n’ai pas trahi l’esprit de la série, oh ça non !

    • Ouah, tu es exigeant quand tu souhaites une réponse ! Pour répondre à tes questions, non il n’y a pas de saison 3 de Stargate Universe, mais une simple fan-fiction de ma part que j’ai appelé « saison 3″… Voilà 😉

      • Ouai histoire de bien rafler tous les résultats google… Pathétique. Ensuite c’est vraiment mauvais, sans consistance, un style rédactionnel extrêmement pauvre couplé à une maîtrise de l’orthographe et de la grammaire qui laisse à désirer.

        Maintenant d’un point de vue de fan: Ça te plaît de traîner la série dans la boue comme ça avec tes horreurs ?

        • Je te remercie pour ton commentaire, je crois deviner en lisant à travers les lignes que tu n’as pas trop apprécié ce merveileux récit, mais je t’invite à lire les parties 2, 3, 4 et 6 (pas la 5, elle est un peu moins excellente que les autres) pour me donner ton avis.

  3. moi je ne comprend pas encore pourquoi une aussi fantastique, époustouflante, merveilleuse, série a été stopper oui je suis vraiment frustré qu’ils l’ont arrêté c’est vraiment dommage ils y avait de la profondeur dans cette série certes fantastique mais quand on s’intéresse a l’astro physique et a l’univers comme moi on est pas loin des théorie d’aujourd’hui qui pour moi seront réel demain et Einstein en est le précurseur .

    et ce qui me dégoute encore plus c’est qu’on a droit a des série de merde qui perdure dans le temps et que LA SERIE qui coup en douze toute les autre on la stoppe après 2 saisons j’en est presque envie de pleurer lol j’espère qu’une autre série de ce genre fera jour

    moi j’aurai été le 1er a sauter dans le vaisseaux a tenter d’ aller au bout de l’univers si il y en a un et de déchiffrer cet énigme universel d’où viens la vie et surtout qui la donne

  4. bonsoir
    je viens de lire le résumé et j’ai bien aimé.
    bon je trouve dommage qu’il n’y ai pas un api end ,la terre empoisonnée qui devrais mettre quelques millier d’année a sent remettre et de voir un bactérie radioactive muter en quelque chose,le soleil auras commencer son expansion,et la terre n’auras plus son beaux climat.
    je n’ai pas pus voir la saison 2 (j’étais a l’hosto) mais je ne désespère pas de revoir la série.

  5. pourquoi arrêter une série comme ça sa été très bien faite ses la meilleur série que jai vue de science fiction jespere quil vont trouver un moyen de reprendre la série.

  6. Je veut que sa continue pour Stargate Universe saison 3-4-5-6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis.
    Je veut que sa continue pour Stargate Atlantis la saison 6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis.
    Je veut que sa continue pour Stargate SG-1 la saison -11-12-13-14-15-16-17-18-19-20 et Pour Toujours a L’infinis.

  7. Je veut que sa continue pour Stargate Universe saison 3-4-5-6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je veut que sa continue pour Stargate Atlantis la saison 6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je veut que sa continue pour Stargate SG-1 la saison -11-12-13-14-15-16-17-18-19-20 et Pour Toujours a L’infinis. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laissez un commentaire...