SGU

Stargate Universe, saison 3 (partie 6 : épisode final !)

 

Suite au final de la saison 2 de l’excellente (mais annulée) série Stargate Universe, qui a laissé une certaine frustration, voici donc la petite histoire qui conclut la série ! Bienvenue dans la saison 3 🙂

Partie 1 : ici

Partie 2 : ici

Partie 3 : ici

Partie 4 : ici

Partie 5 : ici

 

SGU

 

 

Les photographies floues diffusées sur le blog « Alerte UFO » sont étonnantes, même si je n’y crois pas vraiment. Un ovni ressemblant vaguement à un oiseau vole au dessus de la Sibérie et explose en plein vol. Des débris gravés de hiéroglyphes trouvés par des soi-disant scientifiques russes sont exposés. Bref, rien de bien inhabituel dans les légendes urbaines que l’on
peut amasser à la pelle sur le Web.

 

Les images affluent à la télévision. Les ovnis sont présents un peu partout. Ils semblent se livrer bataille. Deux factions s’opposent. Des photos satellites montrent en orbite d’imposants vaisseaux spatiaux, de forme pyramidale. Une déclaration officielle est faite au siège des Nations-unies. On nous indique qu’il s’agit d’une invasion extra-terrestre. Qu’il faut nous battre.

 

La civilisation telle que nous la connaissons a sombré. Paris, Londres, Pékin, Moscou, New-York, Tokyo, Bombay, Sydney : les principales villes du monde ont été soufflées par une bombe larguée par des ovnis kamikazes, malgré l’acharnement de nos forces armées. Des espions extra-terrestres avaient visiblement infiltré les plus hautes sphères du pouvoir, inhibant toute
contre-attaque.

 

Hiver-nucleaire.jpgLe niveau de radiation augmente dans l’air. « Naquadriah », comme l’ont susurré certaines émissions de radio. Un composé pire que l’uranium. La panique s’installe. Des gouvernements tombent. Le chaos règne. Les réfugiés affluent.

 

Une opération de la dernière chance, venant de l’armée américaine. Elle se solde par une catastrophe. L’explosion est si puissante que la lumière a brillé comme en plein jour durant une bonne partie de la nuit sur notre continent européen. Le sol a vrombi, jetant à terre tout bâtiment de plus d’un étage. Des tsunamis ont ravagé les côtes, des continents entiers se sont abîmés dans les océans, des volcans se sont réveillés, des lignes de faille se sont creusées au milieu de zones surpeuplées.

 

Les ovnis ne reviennent pas. De toute manière, il n’y a plus rien à envahir. Les isotopes radioactifs sont retombés, empoisonnant eau, terre, air. Les particules de poussière propulsées dans la stratosphère cachent les rayons du soleil. La température tombe. Notre planète se meurt.

 

Nous fuyons notre abri provisoire avec Ava lorsque des survivants, tenaillés par la faim et le désespoir, ont révélé leurs instincts barbares : ils ont massacré une famille pour une canette de coca. Nous errons avant de rencontrer un autre groupe, tenu d’une main de fer par un ancien militaire qui ne tolère aucun comportement déviant. Cela nous convient, pour le moment.

 

Nous mourons petit à petit. Le froid nous paralyse. La neige ne cesse de tomber, alors que nous sommes en plein mois de juillet. Nous n’arrivons plus à nous abriter. Les arbres gèlent et cassent comme du verre. Les animaux ont disparu. Les radiations brûlent nos corps affaiblis par la famine. Les capsules d’iode arrivent à épuisement.

 

Je serre Ava dans mes bras. Elle n’est plus qu’un corps glacé, sans vie. Je me dis que c’est la fin. Qu’il n’y a plus aucun espoir. Alors que je me prépare à quitter mes habits pour m’enfoncer dans l’atmosphère congelée de cette nuit d’été, une lumière incandescente apparaît devant moi. Je me frotte les yeux. Un visage souriant se dessine…

 

T.J.-Eli-Stargate-Universe.jpgMes paupières s’ouvrent brusquement. Une douleur déchire ma poitrine. Des gens sont regroupés autour de moi : Young, T.J., Rush et Eli. Ils étaient plongés dans une conversation tendue qu’ils abandonnent pour se porter à mon chevet.

— J’ai mal partout.

— Cela confirme mes craintes, affirme T.J. en agitant un faisceau lumineux devant mes pupilles. Physiologiquement, vous n’avez rien. Mais vous développez les symptômes d’une sévère irradiation.

Je tousse. Le mal-être dévore mes chairs.

— Eli m’avait prévenu avant mon transfert, répliqué-je. Je savais que ma survie ne serait que temporaire.

Devant leur mine étonnée, je confirme que j’ai bien recouvré toute ma mémoire.

— Tu voulais voir de tes propres yeux le Destinée, ajoute Eli. Et ne pas finir… seul.

Je cligne les yeux en signe d’acquiescement.

— Je ne comprends pas Eli, réplique Young. Si vous êtes en contact avec les aliens d’Eden, pourquoi ne pas leur avoir permis de le ressusciter complètement ? Ou de nous avoir laissé dériver pendant toutes ces années ?

— C’est plus complexe. Ils acceptent de répondre à certains appels, pas à d’autres. Tout ce qui peut avoir une influence.

Je tousse à m’en décrocher les poumons. Je me sens fiévreux, la fin est proche.

Rush fulmine. Il marche d’un bout à l’autre de la pièce en griffonnant sur une feuille des calculs. Il marmonne des paroles inintelligibles.

— Je veux rentrer chez moi.

— Faisons ça ! crache-t-il d’un ton aigre. J’ai 83 activations de porte non contrôlées depuis hier. Des armées prêtes à nous envahir et à nous dépecer pour récupérer le vaisseau, mais gâchons le peu d’énergie qu’il nous reste à renvoyer cet individu chez lui !

J’arrive à me relever sur ma couche.

— Cela ne vous coûtera pas un watt de plus.

J’interroge Eli du regard, qui hoche la tête pour me signifier son accord. Il tend alors les bras d’un geste volontairement très solennel, paumes vers le ciel.

— Il est prêt !

Aussitôt les lumières vacillent dans l’infirmerie. Le Destinée semble marquer un sursaut d’accélération. Les talkies-walkies se mettent à grésiller.

— Colonel ! hurle le lieutenant Scott. La porte vient de s’activer ! Malgré nos contre-mesures !

— Alerte maximum, répond-il. Que toutes les équipes se préparent à repousser un assaut. Qu’avez-vous fait, Eli ?

— Je… pardon, je voulais juste faire un effet. Tonnerre, éclair… Il n’y aura pas d’invasion. Il est temps pour notre ami de rentrer. E.T. Téléphone. Maison.

Voyant que son trait d’humour ne provoque aucune réaction, il se racle la gorge et passe son bras son mon épaule pour m’aider à me relever. Je grimace, mais je parviens à faire quelques pas dans les couloirs glacés.

— Merci pour tout, Eli.

Je sens les larmes inonder mes yeux, j’essaie de les assécher en secouant la tête.

— Je vais me sentir seul, sans toi, répond-il. Je t’aimais bien.

— N’oublie pas. Il faut que tu changes le cours de l’histoire.

Nous sommes suivis de près par les militaires crispés sur leurs armes. Les membres d’équipage que nous croisons s’arrêtent pour toiser l’étrange caravane. Certains sont soulagés de me voir quitter les lieux, d’autres au contraire semblent le regretter.

— Scott, vous confirmez que tout est dégagé ?

— RAS, colonel.

Je passe devant le sergent Greer, posté derrière une pile de caisses. Il me fixe avec un drôle d’air, puis me salue d’un hochement discret de la tête. Je lui réponds de la même manière. Au détour d’un couloir, j’aperçois la silhouette de Ginn, un peu en retrait. Elle m’adresse un signe de la main et me souhaite bonne chance en le mimant avec ses lèvres. Je me contente de lui sourire.

activation-porte-stargate-Universe-saison-3.jpg Nous débouchons enfin dans la salle de l’anneau. Il est là, grand, majestueux, rempli de ce fluide qui ondule paisiblement. Eli m’avance jusque-là, puis me libère. Je tiens
difficilement sur mes deux jambes. Je reste à admirer cette lumière bleutée, puis y enfonce ma main. C’est glacé.

Je me retourne une dernière fois. Toute l’équipe est là.

— Je vais leur demander de bloquer votre vortex, le temps que vous trouviez une parade. L’humanité compte sur vous. Merci pour ces derniers instants.

Je disparais dans le fluide coloré.

 

— Petits pois ou carottes ?

Je m’arrache de ma mélancolie. Ava est postée devant moi, belle, impatiente, vivante. Ses yeux bleus profonds semblent vouloir transpercer mon âme.

— Quoi ?

— Pour aller avec la quiche, insiste-t-elle, petits pois ou carottes ?

Je lâche le cabas, qui se met à rouler en pleine autonomie avant de percuter une gondole débordant de yaourts à 0%, je la prends dans mes bras, et l’embrasse passionnément. Lorsque je relâche mon étreinte, elle s’éloigne de quelques pas, sous le choc.

— Quelle fougue…

Ses tempes se colorent face aux regards curieux des autres clients.

— J’ai pris conscience de certaines choses, je souhaite profiter de chaque instant.

Elle sourit.

— Peut-être, mais tu ne m’as toujours pas dit ce que tu voulais qu’on cuisine.

— Je t’aime.

—  Tu es sûr que tout va bien ?

Un étrange rictus se dessine sur mon visage.

 

— Que faisons-nous maintenant ? dit Rush d’un ton las en posant son plateau sur la table occupée par le colonel Young.

L’équipage s’agite autour d’eux. Il rit, gesticule, s’amuse. La dégustation de nouveaux fruits ramenés d’une planète inconnue par une patrouille, succédant à l’inactivité de la porte, a fini d’apaiser les tensions.

— Devons-nous poursuivre la mission du Destinée ? reprend-il.

Young fait claquer sa langue entre les dents.

— Concentrez plutôt sur un moyen d’empêcher ce désastre.

— Vous ne vous rendez pas compte. Il faudrait être en capacité de nous faire remonter le temps sur plus de 700 ans, de contacter la Terre, et enfin de trouver une parade à une invasion kamikaze lancée par des fanatiques.

— Raison de plus pour que vous y mettiez dès à présent. Faites vous aider d’Eli.

Il lui adresse une tape amicale sur l’épaule et s’éloigne en emportant son plateau vide. Rush reste pensif, le regard perdu sur les nervures mauve du fruit.

Et se met à sourire.

 

 

FIN

 

 

 

Voilà, c’est fini ! J’espère que cette histoire vous aura fait passer un bon moment 🙂 Reprise d’une activité normale sur le blog très bientôt !

 


27 réflexions au sujet de « Stargate Universe, saison 3 (partie 6 : épisode final !) »

    • Merci beaucoup 🙂 J’ai essayé de faire quelque chose qui corresponde
      bien à l’esprit de la série tout en y apposant ma « patte », ravi de voir
      que le résultat t’ait plu !

      • Le début est assez déroutant mais j’aime bien le scénario ! (tiré par les cheveux… mais ça on a eu l’habitude avec la saga).
        Très divertissant, merci pour la petite histoire !

        • Merci à toi pour ton retour 🙂 Je ne voulais pas quelque-chose de trop sérieux, alors j’ai fait beaucoup de second degrés, d’où peut-être le scénario tiré par les cheveux et le côté un peu déroutant 😉

  1. je m’excuse pour cette conerie que tu a écrit, car se qui me navre c’est l’hisoire, toujpurs entrein de recycler les memes themes. alors que rien que le vesseau c’est l’histoire. et les personnages ont tellement de présence, donc a quoi bon nous emmerdez toujours avec la terre. aussi je regrette que chaque fois il faut des replicateurs ou des drones. il n’existe rien d’autre. aussi l’extraterrestre est toujours vert ou bleu.
    ce que je veut c’est une petition pour que sg universe revient au écrans lançant une collecte mmc ou autres choses. eli ruch et greer me manque.

  2. Pas mal ton histoire. Et dire qu’ils ont arrêté cette série au potentiel impressionnant !!! A cause de leur erreur de « marketing », je crois que c’est le terme le plus approprié. Les c…

  3. Je viens de finir la deuxième saison de SGU et connaissant l’existence de suites sur internet, j’ai tout de suite ouvert mon moteur de recherche préféré^^. Je dois avouer que tu écris très bien et tu respectes l’histoire originale. Bravo !

  4. Salut, J.Heska ne serais vous pas capable de faire la saison 4 avec pour découverte majeur l’approche du lieu de l’émission du début de l’univers ? Car j’avoue que la terre est principal dans vos écris

  5. Slt déjà bravo a toi j’ai adoré tu à réussi à faire revivre en moi un certain intérêt pour cette série (j’ai été dégoûter de la façon dont elle avait été mise au placard ) donc en cherchant les actualité correspondant à ce sujet je suis tombé sur une pétition a été lance pour qu’un site de Streaming rachète les droits de la série pour produire une saison 3 bref j’en dit pas plus
    voici le lien pour les intéressées

    http://www.change.org/petitions/netflix-save-stargate-universe

    encore bravo pour ton travail

    • Merci pour le lien, ça peut effectivement en intéresser plus d’un (moi y compris) ! Et merci également pour les compliments, si tu as passé un bon moment, c’est l’essentiel pour moi 🙂

  6. J’ai enchainé épisode 20 de la saison 2 avec ta nouvelle, je l’ai… bouffé, d’une traite ! Pour dire vrai, j’ai même cru que c’était le vrai scénario de la saison 3 ^^ Un grand bravo, sa a du te prendre du temps, mais c’est immersif et réaliste par rapport à la philosophie de la série.

    Respect et merci 😀

  7. je suis subjuger pour tout ce que vous faites pour star gate universe les éffets spéciaux les commentaires et les évenements c’est très captivant du courage et penser à commencer à écrire la saison 3 organiser une pétition pour la relancer un truc dans ce genre je ne sais pas mais faites quelque chose.
    serges

  8. Bonjour, bravo pour la nouvelle. J’ai regardé les deux saisons et je suis restée sur ma faim. C’est un bon début pour une saison trois, dommage que la série ne soit pas relancée pour une bête histoire de sous… Bravo encore pour cette histoire mais elle aussi m’a laissée sur ma faim… A quand la suite ?

  9. Je veut que sa continue pour Stargate Universe saison 3-4-5-6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis.
    Je veut que sa continue pour Stargate Atlantis la saison 6-7-8-9-10-11 et Pour Toujours a L’infinis.
    Je veut que sa continue pour Stargate SG-1 la saison -11-12-13-14-15-16-17-18-19-20 et Pour Toujours a L’infinis.

Laissez un commentaire...