Paris destruction

Un monde idéal où des touristes visitent notre civilisation

 

Paris destructionYorn gravit les dernières marches jusqu’au sommet, ruisselant de sueur sous un soleil de plomb. Les ruines s’étendaient devant lui, plantées au milieu de la forêt. Sa femme, Alta, le suivait de près.

— Tu devrais matérialiser ton écran solaire.

— Alors, que dit le réseau ?

— Voie Lactée, Terre, Europe, Paris. Ville ancienne du berceau, bla bla bla… Destruction à 80% lors de la petite guerre, bla bla bla… Tiens, les barres tordues là-bas sont les vestiges d’une petite tour très réputée à l’époque, la Tour Eiffel. Une sorte de Strax, en plus métallique.

— Et… C’est tout ?

— On mange bien et pas cher à la ville reconstituée. Sinon, à 7 minutes il y a aussi une statue intéressante, à New… Yourk. Je t’avais dis que la Terre n’était pas passionnante. Trop de ruines. Il aurait fallu partir directement sur Mars.

— Tu as raison. Mais c’est toujours agréable d’être venus au berceau. De savoir d’où l’on vient.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 
 

4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où des touristes visitent notre civilisation »

Laissez un commentaire...