Président USA avec une batte

Un monde idéal où il faut prendre ses précautions

 

Président USA avec une batteLes pneus crissèrent sur l’asphalte. Gérard déboucla sa ceinture de sécurité, sortit la batte de baseball coincée sous son siège et s’avança d’un air furieux vers le piéton inconscient qui avait osé traverser devant lui alors qu’il fonçait à tombeau ouvert sur les boulevards.

— Bâtard ! lui hurla l’autre tandis que Gérard lançait ses 90 kilos sur le passage piéton. Qu’est-ce que tu comptes faire ? Je vais appeler les flics !

Gérard se planta devant lui, arma son bras, dégaina un formulaire et sortit une paire de lunettes qu’il ajusta sur son nez avant de lire maladroitement.

— Monsieur, étant donné le fait que votre identité m’est inconnue et par conséquent, votre orientation sexuelle, votre religion, vos origines, votre handicap, votre groupe social (et tout autre facteur de communautarisme), que la loi ne vous autorisera pas à déposer plainte en invoquant une discrimination quelconque selon les critères susmentionnés. De même, toutes les insultes à caractère homophobe, raciste et sexiste que vous allez entendre rentrent pleinement dans ce cadre et ne seront en aucun cas imputables aux charges retenues. Enfin, je tiens à vous rappeler que la communication de l’évènement (notamment sur les réseaux sociaux) pourra être assujettie à une plainte pour diffamation, d’autant plus si vous invoquez, une fois encore, les critères susmentionnés.

Sur ce, Gérard lança sa batte dans la mâchoire du piéton et lui broya les rotules. Ça lui apprendrait à lui couper la route.

 

Dans un monde idéal…

 

 

16 réflexions au sujet de « Un monde idéal où il faut prendre ses précautions »

Laissez un commentaire...