mannequin noir djimon hounsou Blood Diamond

Un monde idéal où la pureté génétique revient à la mode

 

mannequin noir djimon hounsou Blood DiamondLorsque le parti politique Nouvelle Vague arriva au pouvoir dans un contexte de crise environnementale, financière et sociale profonde, il réussit en moins de trois ans à imposer son régime nazi basé sur la violence, le contrôle des masses, la pureté génétique et la suprématie de la race blanche. Dans une volonté de légitimer son action, il lança la plus grande étude génétique jamais effectuée sur toute la population nationale. Afin de prouver une fois pour toute la supériorité intellectuelle de l’Homme blanc.

Et les résultats furent accablants.

 

Les populations noires constituaient des homo sapiens qui avaient su conserver la pureté de leur race, au contraire des blancs qui s’étaient fourvoyés plusieurs dizaines de milliers d’années plus tôt en se mélangeant avec le trapu homo neanderthalensis, et qui en portaient des traces dans leurs génomes.

Finalement, le gouvernement Nouvelle Vague remisa les résultats de cette étude au placard, fusilla les responsables et prit la décision de haïr les noirs parce qu’ils volaient des emplois et étaient responsables du réchauffement climatique. Les vieilles recettes étaient toujours les meilleures.

 

Dans un monde idéal…

 

 

6 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la pureté génétique revient à la mode »

Laissez un commentaire...