fan Star Wars habillé costume

Un monde idéal où la religion Jedi arrive à s’imposer

 

 

fan Star Wars habillé costume Le tube lumineux se plaqua sur l’épaule droite de l’apprenti, décrivit une courte parabole dans les airs, et se posa sur l’épaule gauche.

— À présent, Padawan tu n’es plus, mais maître Jedi. Défendre la paix dans la galaxie, tu dois.

— Pfff… Si tu le faisais déjà sur Terre, ce serait pas mal.

L’assemblée, interloquée, se retourna vers la source du sarcasme : des hommes, vêtus de façon hétéroclite, équipés de barres de fer. Les Jedis agrippèrent leurs néons aux couleurs chatoyantes.

— Imams, Rabbins, Prêtres, Moines Bouddhistes. Peu de gens à votre fête, il manque. Et interrompre la cérémonie Jedi dans notre temple, vous gêner, ne semble pas.

— Cesse de parler comme un demeuré ! Nous sommes venus vous régler votre compte une bonne fois pour toute ! On en marre de vos conneries !

Sans plus attendre, les représentants des religions du monde entier se ruèrent sur les chevaliers Jedis. Qui se défendirent avec rage, mais uniquement dans le but de ramener la paix dans la galaxie.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 
 

4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la religion Jedi arrive à s’imposer »

  1. La fameuse religion Jedi qui fait rêver… Ou pas… XD
    Parce que devoir se battre, ne penser qu’aux autres et même pas un p’tit peu à sa pomme et ne pas avoir le droit d’aimer quelqu’un exclusivement, c’est un peu moyen… :/

  2. A moins que le moine Shaolin soit considéré comme un religieux, je vois pas très bien comment ils survivent les dirigeants des religions du monde 🙂
    Mais c’est quand même fort les religions pacifistes: Au jeu de tuer (pour le bien, ce qui ramnène des adeptes!) et de mourir (en martyre, ce qui ramène des adeptes!), on gagne à tous les coups! 🙂

    • Les jedis ne sont pas si forts, la preuve hier soir 😉 En fait, je voulais montrer dans cette nouvelle que quel que soit la volonté / l’idée de base / etc., et même pour les dogmes jedis (qui sont censés être puretés et tout ça) on se retrouve toujours dans le schéma habituel : mort, massacre, etc.

    • Ah oui, c’est le « en fait » qui donne l’impression que j’étais pas d’accord avec toi. Alors que j’avais compris que tu avais compris. Mais je suppose que tu avais compris que j’avais compris que tu avais compris. Et je te répondrai à ce moment que j’avais PARFAITEMENT compris ce que…

Laissez un commentaire...