couple embrasse lit

Un monde idéal où la vieillesse est enfin vaincue

 

couple embrasse litLes époux Ming, allongés sur le lit, contemplèrent longuement les deux pilules qui reposaient sur la table de chevet. La jeune femme caressa les mains de son mari, puis l’embrassa tendrement. 

— Je t’ai toujours aimé.

Des larmes roulèrent sur ses joues.

— Je suis heureux d’avoir passé ma vie avec toi.

Elle sourit. Il lui tendit le verre d’eau. Elle avala sa pilule, et lui donna la sienne. Elle se lova ensuite au creux de son épaule. Ils s’étaient aimés durant plus de cinq mille ans. Avaient vécu tant de choses. Mais il était temps. Leurs esprits étaient fatigués. Ils s’installèrent confortablement sur le lit, l’un en face de l’autre, et se sourirent. Puis ils fermèrent les yeux. Lentement.

 

Et s’endormirent.

 

Dans un monde idéal…

 

 

2 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la vieillesse est enfin vaincue »

Laissez un commentaire...