Un monde idéal où les acronymes n’existent pas

   

fnac_jheska.jpgLe Réseau Express Régional tanguait lentement au gré des bourrasques de vent.

— Dis, tu l’as eu où ton Digital Video Disc ? C’est le reportage qui est passé sur l’Association Relative aux Télévisions Européennes ?

— C’est mon copain qui me l’a acheté à la Fédération Nationale d’Achat des Cadres. Quand j’ai passé mon Imagerie par Résonance Magnétique.

— Et c’est tout ce que tu as eu pour un Accident Vasculaire Cérébral ? Tu aurais dû chopper quoi pour obtenir ton chaton ? Le Syndrome d’Immunodéficience Acquise ?

Les deux amies se mirent à rire.

— Tout ceci a été bénéfique. J’en ai marre d’être au Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance. J’ai décidé de reprendre ma vie en main, mes études, de participer à l’EuRopean community Action Scheme for the Mobility of University Students. On veut aussi quitter notre Habitation à Loyer Modéré pourrie.

— Grâce à la maladie…

— Oui. Comme quoi, Ce Qu’il Fallait Démontrer.

 

 

Dans un monde idéal…

 
 
 

5 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les acronymes n’existent pas »

  1. Bon, je file récuperer un ami qui descend du Train à Grande Vitesse. Faudrait que je me presse car la Société Nationale des Chemins de Fer est très souvent à l’heure ces jours ci. Mais au pire, si retard de ma part dû à ce post sur mon Personal Computer, je lui enverrai un Short Message Service.

    J’aime ce monde idéal…..

Laissez un commentaire...