quand les cons voleront, tu seras chef d'escadrille

Un monde idéal où les cons se mettent à voler

 

quand les cons voleront, tu seras chef d'escadrille« Je n’aurais jamais dû rencontrer ce farfadet et faire ce vœu » pensa George, alors qu’il constatait que la gravité n’avait plus aucune incidence sur son être, ainsi que sur la totalité des êtres humains de la planète.

 

« Que tous les cons soient envoyés sur orbite ».

Il avait simplement omis cette règle fondamentale, que chaque être humain était con à un moment ou un autre.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les cons se mettent à voler »

Laissez un commentaire...