femme jambes ecartees chatte

Un monde idéal où les double-sens n’existent pas

 

femme jambes ecartees chatteSophia aspira une gorgée de café brûlant, puis fixa Daniel de ses grands yeux mauves. Elle se passa la langue sur la lèvre inférieure en émettant un soupir de plaisir.

— Hum… J’adore quand un liquide chaud et sucré me coule dans la bouche.

— Dans ce cas, répliqua Daniel, tu pourrais également profiter… d’autre chose.

Il lui tendit son gobelet de chocolat fumant.

— Bon, reprit-il, c’est quoi la fin de ton histoire ?

— Ah oui. Alors je lui ai dit de me prendre ma chatte moite de sueur, là, tout de suite. Il n’avait pas le temps, j’ai dû lui forcer la main. Il m’a dit que ça ferait mal. Il a sorti son énorme instrument et s’est mis à pénétrer…

Sophia interrompit son monologue et jeta un œil à David, qui venait d’arriver dans la salle de pause et qui les regardait, un peu hébété.

— Ça va, David ?

— Non, je réfléchissais à ce que tu disais, dit-il en mettant une pièce dans la machine à café. Et alors, ton chat, il s’en est sorti, chez ce véto ?   

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les double-sens n’existent pas »

  1. Ah je les plains bien ! Les sous entendus sont parfois très marrants/utiles/…

    En tout cas, pas besoin d’avoir l’esprit mal placé pour les comprendre dans ton texte, là, je crois bien^^
    (ou alors c’est moi ? xD)

    • En lisant ton commentaire, je me suis rendu compte que ce n’étaient pas des sous-entendus en réalité, mais des doubles-sens ! Arf, je corrige tout ça ! Merci en tout cas 😉

  2. lol !! les double sens !! ça me rapelle une histoire marrante qui est arrivé à mon ex au travail et qui est presque similaire sauf que là, dans notre monde à nous, les double-sens existent mdr !!

Laissez un commentaire...