Boromir Aragorn baiser

Un monde idéal où les héros du « Seigneur des anneaux » sont gays

 

Boromir, mutilé par les flèches des Uruk-Haï, haletant, s’écroula au pied du chêne. Aragorn se jeta sur lui et le serra contre son torse musclé.

— Boromir !

— J’ai failli, Aragorn. Je vais périr.

La transpiration coulait le long de ses pommettes saillantes.

— Mais avant cela, je dois vous l’avouer… Je vous aime. Depuis le premier jour. Même lorsque que vous étiez épris de Gandalf. J’ai toujours espéré…

Aragorn baissa les yeux.

— Boromir… Je suis flatté… Mais je ne puis vous avouer ma réciprocité. Car si le noble Gandalf a quitté mon esprit, j’en aime un autre, à présent.

Boromir crachota un sang épais.

— Mais…  Qui donc ?

— Mon cœur appartient à l’ancien porteur de l’anneau. Golum…

— Non, c’est imposs…

La main de Boromir se crispa puis se détendit. Il avait rejoint les fiers guerriers du Gondor dans les cieux.

 

 

Dans  un monde idéal…

 

3 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les héros du « Seigneur des anneaux » sont gays »

Laissez un commentaire...