Arbre de Noël décoré

Un monde idéal où les sapins de Noël prennent leur revanche

 

LeArbre de Noël décoré fouettement de la branche sur la cuisse de Frédéric lui extirpa un nouveau hurlement d’agonie. Il serra immédiatement la mâchoire, arracha quelques influx nerveux à son cerveau exténué et reprit la pose, un genou en l’air, les bras écartés. Les boules plantées sur sa peau nue et les guirlandes serpentant autour de son torse oscillèrent dangereusement.

Ses muscles tétanisés par l’effort et engourdis par le froid lui faisaient souffrir le martyr, mais il savait qu’il devait tenir encore un peu, jusqu’à la fin de Noël. Et il pourrait enfin s’échapper de cette forêt sauvage et enneigée.  

Papa sapin l’observait avec son air bourru, vérifiant qu’il ne bougeait plus, puis caressa le sommet de son fiston, qui jouait avec Kiki, le bonsaï de compagnie, en lui lançant des glands que le petit arbuste allait chercher dans la neige en couinant de plaisir.

Soudain, Frédéric éternua. La boule plantée dans un de ses testicules tomba sur une pierre et explosa. Maman sapin se retourna vers lui et, les aiguilles hérissées par la fureur, pointa vers lui des branches menaçantes. Frédéric se figea alors que la masse verdâtre s’approchait de lui. Il ne passerait probablement pas Noël…

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

 

8 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les sapins de Noël prennent leur revanche »

  1. J’ai mal pour lui le pauvre… Et après, ce seront les cadeaux qui se vengeront d’être sauvagement emballé dans du papier et entortillé avec des fils dorés et des étoiles colorées. A moins que ce
    ne soit juste le papier cadeaux qui en ait marre d’être violemment déchiré alors qu’il épouse parfaitement la forme du présent qu’on lui a attribué.

    • Je pourrais en faire toute une saga, avec la bûche de Noël, le cadeau doudou maltraité, les marrons glacé, etc. 😉
      Bonne idée pour le cadeau, ça rendrait bien avec la peau de la personne qui est déchirée lentement… (quel sadique)

    • Hé, hé, comme je disais à Emmanuel, méfie-toi, parce qu’il paraît que ce sont les plus vicieux : ils souhaitent se venger de leur condition « plastique » en plastificiant tout le monde autour d’eux 😉

Laissez un commentaire...