Mario Kart danger sur la route

Un monde idéal où Mario Kart est un modèle de sécurité routière

 

 

Mario Kart danger sur la route Lorsque le feu tricolore passa enfin au vert, Robert écrasa la pédale d’accélérateur. Raté. Il avait débrayé trop vite, son pot d’échappement pétarda et sa voiture cala. Ses concurrents le doublèrent en prenant soin de le percuter pour le retarder.

Vexé, il repartit en faisant hurler les pneus. Il rattrapa le peloton, et heurta le pare-choc d’une jeune femme qui s’encastra dans la vitrine d’un fleuriste. Trois bidons d’huile de banane bien placés sous les roues d’autres concurrents lui permirent de remonter au classement.

Décidé à prendre des risques, Robert braqua à gauche et quitta la chaussée pour déboucher au milieu d’un parc fourmillant d’enfants. Il injecta 50 ml d’éther pur dans le réservoir, le turbo-boost l’écrasa dans son siège. La voiture défonça les haies, accéléra sur le talus, s’envola et se retrouva à nouveau sur la route, devant les autres.

Robert exultait. Il était le vainqueur…

 

Jusqu’au feu suivant.

 

 

Dans un monde idéal

 

 

4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où Mario Kart est un modèle de sécurité routière »

Laissez un commentaire...