bandeau_bisounours

Un monde idéal où nous vivons comme des bisounours, avec notre pouvoir tout doux inscrit sur le ventre

 

http://www.jheska.fr/wp-content/uploads/2012/07/bandeau_bisounours.jpg

[D’après Laëtitia, grande gagnante du concours lancé sur le blog]

 

— Oh la la, tu vas être en retard, vite, un câlinou !

Mathilde n’eut pas le temps d’esquiver. Son petit-ami se colla à elle et frotta sa tête contre son épaule.

— Arrête avec tes câlinoux de merde !

— Oh la la, on est de mauvaise humeur ? Vite, mille bisous !

Son compagnon ouvrit sa chemise. Aussitôt, la poudre d’étoile se dégagea du symbole gravé sur son ventre et des millions de baisers se mirent à volter dans la pièce. Avant qu’ils ne l’atteignent, Mathilde se précipita à l’extérieur. Tant pis pour son café.

Dehors, un soleil joyeux brillait, avec sa myriade habituelle d’arcs-en-ciel. Les oiseaux gazouillaient gaiement, les fleurs odorantes adressaient de grands sourires aux promeneurs, qui chantaient et dansaient en allant au travail. Des pétales de rose accompagnaient la brise odorante du matin. Mathilde donna un violent coup de pied dans une boîte de chocolats en libre service sur le trottoir. Tout cet enchantement dégoulinant de sirop l’agaçait.

Les passants stoppèrent immédiatement. Un attroupement se forma autour d’elle.

— Oh la la, la dame est pas contente.

— Merde ! hurla Mathilde. Laissez-moi passer.

— Rhooo, c’est vilain de dire des gros mots.

Deux hommes l’agrippèrent par l’épaule, elle se débattit. Une femme souleva son tee-shirt : pouvoir du sucre d’orge du bonheur.

— Arrêtez putain ! J’ai du diabèt…

La sucrerie se matérialisa directement dans sa bouche. Les muscles de Mathilde se relâchèrent immédiatement.

 

C’était vachement bon.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 
 

11 réflexions au sujet de « Un monde idéal où nous vivons comme des bisounours, avec notre pouvoir tout doux inscrit sur le ventre »

  1. Ahah, mine de rien ça m’a collé le sourire pour la soirée !
    Toute mon enfance^^

    Félicitations à Laëtitia, c’est vrai que c’était une super idée =D
    (Et vu la tête des gens dans la rue, j’aimerai bien qu’on s’en inspire un peu xD)

  2. Lol! Très bien cette petite histoire 🙂
    Au Canada, ils s’appellent les Calinours parce que « Bizoune » ç’est un autre mot pour dire « Penis » au Québec. Donc Bisounours, ça fait plutôt « pine d’ours » chez eux 🙂 Mais ça m’a pas l’air de
    tomber bien loin du sucre d’orge du bonheur tout ça 🙂

    • Hé hé, ça pourrait être un argument supplémentaire, « mais non, c’est pas dégueu, c’est un sucre d’orge du bonheur 😉 » J’avais vu pour le Québec quand j’ai fait quelques recherches rigoureuses sur les bisounours, ça m’avait fait marrer (ben oui, faut être curieux de tout 😉 )

  3. Merci beaucoup pour cette nouvelle elle est vraiment super… mais bon finalement je ne sais pas si je pourrais vivre dans ce monde. Tout le monde toujours gentil c’est peut être un peu trop….

Laissez un commentaire...