Choisis-ta-France-les-Jeunes-avec-Marine-2012

Un monde idéal où tous les vrais bons français restent entre eux

 

Choisis-ta-France-les-Jeunes-avec-Marine-2012.jpgLe dernier charter décolla, sous les yeux émus de la foule qui s’était regroupée devant l’écran géant place de la Concorde. Une vague de joie déferla soudain.

— Enfin tranquille ! souffla de soulagement Antoine en serrant sa compagne dans les bras. Entre nous, entre blancs, entre catholiques, entre français de souche, entre gens convenables. Finis, les problèmes sociaux, la crise économique, le réchauffement climatique ! Et ces sous-cultures minables que nous n’aurons plus à subir : les couscous-merguez qui ne faisaient que nous voler dès qu’on avait le dos tourné, les femmes de ménage portugaise et leurs accents pourris, les niakwé et leurs restaurants à la nourriture avariée, les noirs et leur rap de merde. Toutes ces affreuses minorités ne pourront plus nous faire souffrir ! 

Ils se mêlèrent à la foule, embrassèrent leurs compatriotes, célébrèrent l’unité nationale enfin retrouvée, saluèrent la décision courageuse des politiques.

Antoine était en train de serrer dans ses bras une jeune femme quand il s’arrêta net pour renifler l’air. Ça sentait la choucroute.

Enfoirés d’Alsaciens, pensa-t-il immédiatement en serrant les poings devant le stand de nourriture. Non seulement ils osaient cuisiner ici leurs plats infects, mais ils allaient probablement en profiter pour s’incruster et voler les emplois des braves parisiens de souche…

 

Dans un monde idéal…

 

 

 

13 réflexions au sujet de « Un monde idéal où tous les vrais bons français restent entre eux »

  1. Je n’oserais jamais critiquer cette magnifique affiche dans laquelle nous voyons un homme, un Président, un chef de meute, un leader charismatique, un capitaine de navire dans la tempête
    économique, lancer un regard ténébreux vers un avenir plein de grâce et de félicitée… Vers une mer d’huile, quoi… 😉

  2. @ Robert : J’ai un peu hésité avant de la mettre en ligne celle-là, autocensure 😉

    @ Emmanuel : à propos de l’affiche, j’avais bien aimé l’analyse d’un blogueur (je ne sais plus qui) : à gauche un homme qui se cultive en lisant le journal, tandis qu’en arrière-plan des jeunes se
    précipitent pour éteindre une voiture en feu. Tandis qu’à droite, un couple de chômeur profitant des allocs glandouille sur un banc 😉

Laissez un commentaire...