bébé

Un monde idéal où une nouvelle humanité émerge

 

Synthèse au rapport sur les anomalies physiologiques atteignant les groupes de nouveaux-nés.

 

bébéLe GEISP, après cinq ans de recherches sur l’augmentation anormale de naissance atteinte d’hypercéphalie ukrainienne, est en mesure d’apporter les conclusions suivantes :

 

1. Il n’existe aucun lien entre les individus atteints d’hypercéphalie, qu’il soit génétique, environnemental, ou biologique.

 

2. L’hypercéphalie n’est pas une anomalie dégénérative. Au contraire, les individus développent différentes aptitudes mentales et cognitives, supérieures au groupe témoin.

 

3.  L’hypercéphalie revêt les mêmes propriétés physiologiques chez l’unité test. Elle semble donc avoir un caractère « ordonné ».

 

 

Il apparaît donc, au vu des constatations apportées, que les nouveaux-nés hypercéphales ne soient en aucun cas issus d’une quelconque anomalie
génétique, mais qu’ils constituent bel et bien une branche évolutive parallèle à Homo Sapiens.  

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où une nouvelle humanité émerge »

    • Et bien ! Déjà 3ème sur Hypercéphalie sur google. Le début de la gloire 🙂 Je me demande combien de personnes vont venir en tapant ce mot (pour le moment, j’en ai beaucoup plus avec « laly porno » « sperme chocolat » etc. )

Laissez un commentaire...