Un monde idéal où ceux qui vendent leurs âmes connaissent l’enfer de la damnation

 

 

409645318_d9239ffbc6.jpgLorsque le camion percuta la voiture, Félicien eut à
peine le temps de sentir la colonne de direction lui traverser le bassin qu’il se retrouva, nu, baignant dans la lumière. Une sensation cotonneuse l’enveloppa, son corps flotta tout doucement
vers une forme nuageuse.


Oyez, oyez. Bonjour et bienvenue, lança, blasé, un petit être planté devant un portail doré.

Je… Mon Dieu… Je suis mort… Vous êtes St Pierre ?

Ça dépend de ta religion, p’tit gars. Je pourrais même être Crousty, la Patate originelle créatrice de toute forme
de vie. Bref, ceci est la nouvelle demeure de ton âme. Tu as purgé ta peine sur Terre, tu peux passer le reste de l’éternité en ce lieu où t’attend une vie de
louanges et bla bla bla. Si tu veux faire une demande de renouvellement de karma terrestre, tu devras t’inscrire sur la liste d’att…

Hum… Hum…

L’être leva des yeux vers Félicien, puis comprit que ce n’était pas lui qui venait de parler, mais un homme en
costume trois pièces, qui était apparu à ses côtés.

Que fais-tu là ?

Je viens récupérer ce qui m’appartient de droit, répondit l’autre en tendant un
doigt vers Félicien. Il a signé son contrat le 2 juillet 2014 à 16h35 GMT.

Qu… Quoi ? bafouilla l’intéressé, sous le choc.

Été, canicule, balade dans le centre de Rome, « Je me damnerais bien pour un coca », ça ne te dit rien ?

Mais… Mais… C’était une blague… Je ne pensais pas que
cela…

Il fallait y réfléchir.

Saint Pierre, faites quelque-chose ! Vous n’allez pas laisser le Diable m’embarquer pour…

Qui parle de Diable ? Je suis le représentant de The Coca-Cola Company.

Quoi ? Mais que… Comment Coca peut… Vous allez m’envoyer en Enfer ?

Ne vous inquiétez pas, répliqua l’autre en fouillant dans son attaché-case. Chez Coca-Cola, nous ne sommes pas des
monstres. On annule votre dette, mais en échange, vous nous faites un peu de pub.

Il sortit une paire d’ailes rouges et blanches bardée du logo, ainsi qu’une auréole, où le message « Soyez des anges,
buvez Coca-Cola », défilait à intervalles réguliers.

Je vais avoir l’air con…

Hé, lança Saint-Pierre en haussant les épaules. Fallait pas vendre ton âme, p’tit gars.

 

Dans un monde idéal…





14 réflexions au sujet de « Un monde idéal où ceux qui vendent leurs âmes connaissent l’enfer de la damnation »

  1. Pour le slogan, ça te coutera trois nouvelles toutes fraîches (à consommer sans modération), et tu pourras l’utiliser.

    Et pour les bières, je vous conseille une petite Bourganel à la myrtille(ou à la châtaigne, c’est vous qui voyez) si vous passez un jour par l’Ardèche 😉

    • ça va alors, j’ai cru que tu allais me faire mon âme 😉
      Je connaissais pas Bourganel, à la châtaigne, ça doit pas être mauvais. Je vais voir si je peux en trouver dans ma magnifique ville de Dijon 😉

  2. Nooooon, pas Coca T.T

    … Vais faire super gaffe, moi, maintenant…
    Les multinationales américaines sont quand même sacrément influentes ^^

    • Hi hi, c’est clair 😉 Même dans la mort, ils continuent de te harceler (et encore, il paraît que Mc Do est beaucoup plus agresssif et t’oblige à ouvrir ta franchise dans l’au-delà et à distribuer des frites / Big Mac jusqu’au jugement dernier)

    • Pas bête ! Genre tu loues ton âme vingt-quatre heures pour un coca, trois mois pour une voiture, etc. Au final, tu seras un panneau publicitaire géant dans l’au-delà, mais au moins, t’auras pu vivre une vie fun ici bas 😉

  3. J’aurais pas l’air con moi avec une auréole qui passe le message « Même dans l’au-delà, je veux mon Epeda! »

    Pourquoi j’ai dit ça moi, je voulais juste dormir un peu, c’est tout!

  4. Ahahah, merci d’avoir excausé mon voeu ! 😀

    Félicitations, tu es toujours le meilleur quand il s’agit de faire ressortir les aspects les plus sombres (ou les plus ironiques) de mondes « idéaux »… x)

    Bon, c’est pas tout ca, fais y fait chaud, et j’ai soif… J’me damnerais bien pour une bierre !

    Hein ? Quoi ? A, ouais… Je sais ce que vous allez me dire… Mais voler dans le paradis avec des ailes « Leffe » ou « Kriek » (ma préférée :$ ), c’est quand même plus classe qu’avec des ailes coca,
    quoi ! ^^

    • Hé hé, c’est trop tard maintenant, tu m’as pour ami, c’est pour la vie ! Je vais venir chez toi tous les we, t’appeler tous les soirs à 2 heures du matin, me rendre à ton travail pour rencontrer tes collègues « Bonjour ! Je suis le meilleur ami d’Emmanuel ! » te suivre partout où tu vas etc. etc. (un peu sur le modèle de Disjoncté, avec Jim Carrey). Tu aurais dû réfléchir avant d’appuyer sur « accepter » Hin hin hin (rire sadique)

Laissez un commentaire...