Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/post-template.php on line 275

Un monde idéal où il est impossible de lutter contre l’addiction


 

concombre.jpg— Laisse-moi, je ne peux plus ! Je dois en prendre !  

Lidia pesa de tout son poids sur son mari, attaché à une chaise, qui se débattait au point de défaire les liens.

— Non ! Tu dois résister !

Elle passa la serviette humide sur son front. Ses cheveux étaient collés par la sueur. Il bavait. Ses yeux étaient révulsés. Il
se cabra, le bois du dossier craqua. Il la poussa violemment au sol, bondit de la chaise et se précipita dans la cuisine. Elle se lança à sa poursuite, mais arriva trop tard. La porte du frigo
était ouverte, il engloutissait les rondelles vertes avec gourmandise.

 

Du concombre…

 

Lidia se passa la main derrière la nuque. Il portait le virus, à présent. Il avait succombé. Lui aussi n’avait pas eu la force
de résister plus de quelques jours sans dévorer une de ces délicieuses plantes potagères rafraîchissantes légèrement amers.

Elle alla s’enfermer dans la salle de bain. Elle devait tenir. Elle devait résister à l’appel du concombre. Pour
survivre.

 

Dans un monde idéal…

 




Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d423693020/htdocs/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

7 réflexions au sujet de « Un monde idéal où il est impossible de lutter contre l’addiction »

    • Cher M. Concombre, cette nouvelle a vocation humoristique n’avait pas pour but de vous blesser. Si c’est le cas, j’en suis navré…
      Amicalement,
      J. Heska

Les commentaires sont fermés.