Un monde idéal où la créativité est toujours récompensée


 

Kinder-1978.jpgLe créatif s’ébouriffa les cheveux (comme tous les créatifs) et s’approcha du paperboard.

— Voilà le concept ! lança-t-il en arrachant le drap blanc (il aimait bien les mises en scène théâtrales), dévoilant la nouvelle
campagne de publicité.

Le conseil d’administration retint son souffle. Tout était là. Pertinence, originalité, intelligence, continuité. Une vraie
bouffée de fraîcheur. Les cadres se détendirent. Un tournant pour la marque.

Mais le Président se racla la gorge. Un silence de plomb tomba, les sourires s’effacèrent.

— C’est vraiment très intéressant, lança-t-il (l’assemblée cilla). Mais je ne suis pas convaincu (l’assemblée serra les fesses).
Qu’est-ce que vous avez d’autre ?

Le créatif s’affaissa. Il se reposa sur sa chaise et lança à la volée, d’un ton monocorde :

— Oui, on peut tout à faire des campagnes basées sur des approches standard. Comique : de facétieux enfants remettent en
cause l’avenir professionnel de leur mère pour qu’elle réponde à leur caprice et achète le produit, ce qu’elle s’empresse de faire. Nostalgique : famille blanche catholique UMP type
« tout va bien dans notre merveilleux monde sans noirs ni homos » chante et danse autour d’un sapin en mettant en valeur les vertus du produit. Moderne : une trentenaire coincée
résiste au stress par un instant de détente dans le train en dégustant le produit, tout en narguant un enfant devant elle. Jeune : des sportifs (aux résultats d’ailleurs assez médiocres) et
ne sachant pas jouer se mettent en scène dans des situations ridicules pour…

— Voilà ! lâcha le Président. C’est tout à fait l’esprit que je recherche. Je savais bien qu’en vous creusant la tête vous
trouveriez de quoi faire de magnifiques publicités pour nos produits !

Le créatif soupira. Ce n’était pas demain que les pubs Kinder allaient révolutionner le petit écran.

 

Dans un monde idéal…  

 




 


16 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la créativité est toujours récompensée »

  1. 100% d’accord avec toi, je déteste ces pubs…
    Déjà, je ne vois pas l’intérêt des animaux humanisés (cf la pub où des femmes zèbres font une sorte de partouze géante, c’était assez malsain…) et ensuite, comparer le produit à un nettoyant pour
    sol, une lotion pour l’acné, ou pire encore, un déodorant où un savon hygiène intime me paraît carrément être une grosse erreur… (en tout cas, ça ne me donne pas envie d’acheter de l’Orangina
    :-(…

  2. Lançons une révolution sanglante ! Saccageons les supermarchés qui mettent en rayon cette boisson du diable ! Saisissons le Président pour qu’il fasse cesser cette campagne de pub grotesque !

  3. Les pires pubs, ça reste quand même celle avec Bigard et son pote sumo. Atroce. Horrible. Insoutenable. Et on laisse les enfants regarder ça…

  4. @ Aurélie : Pour l’instant, on est deux. Il va falloir qu’on recrute quelques autres personnes avant d’envisager de saccager un supermarché… 😉

    @ Dkjoe : Ah quand même 😉 Mais la meilleure reste quand même celle-là :

  5. Ok, j’vais chercher des recrus! 😉
    D’accord Laure Manadou joue très mal mais au moins la pub à un rapport avec le produit cité! 😉

  6. En ce moment les pubs qui m’énervent : Iphone (« si vous n’avez pas un Iphone, … ») et Yop (« C’est MON yop ») ce gosse je le bafferais

  7. Oh faut pas, je sais pas combien elle a été payé juste pour ça… Tu as vu celle avec son copain? on peut dire qu’ils vont bien ensemble ces 2 là! 😉

  8. @ Robert : ni de graines de soja germées 😉 C’est important de le préciser en ce moment 😉
    @ Miss Ko : Oh oui, tous les grands artistes sont des incompris… Regarde-moi, j’ai beau proclamer la vérité à longueur de journée à mon entourage (nous allons tous mourir, il faut se méfier des
    éjacs faciales, etc.) personne ne m’écoute… C’est triste…

  9. Et dire qu’il y en a qui sont payés pour faire des pubs comme ça… rien d’original, on prend du vieux pour faire du neuf!
    Enfin, c’est pas pire que les pubs orangina du moment… je comprend pas le message qu’ils essayent de faire passer! ^^

  10. Je plussoie. Il faudrait qu’elle dise à ce petit con : oui, mais qui achète ton YOP ? Alors tu fermes ta gueule en attendant d’être indépendant financièrement… 😉

Les commentaires sont fermés.