Un monde idéal où la mort et la destruction règnent en maître

 

4401450594_7ccf40649a.jpgLe professeur grimaça devant le propulseur magnétique, hors
d’usage. La turbine avait complètement fondu au contact du flux de cette dimension parallèle. Les résultats défilaient fébrilement sur l’écran. Et ce qu’il vit lui provoqua des frissons dans le
dos.

— Alors ? demanda John.

L’équipe d’explorateurs se regroupa autour du professeur.

— Je ne peux y croire. Cette dimension parallèle est proprement effrayante. Tout n’est que mort et destruction. Souffrance et douleur.
Partout. Aucun ordre. Le ca… cao règne en maître…

— Le chaos ?

— Non… C’est bien du cacao dont je parle. Ce monde est tout entier sous le joug de cette boisson lactée sucrée et délicieuse…

 

Le personnel se figea dans le laboratoire. Aucun ne pouvait s’imaginer une telle horreur.

 

Dans un monde idéal…

 


8 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la mort et la destruction règnent en maître »

  1. * Baisse la tête, un peu honteux *
    J’ai hésité longtemps avant de la mettre celle-là, mais bon, c’est moi le chef sur mon blog, alors je me suis dit « je fais ce que je veux » 😉
    Et cette dimension horrible connapit également un dictateur impitoyable : le lapinou Nesquick…

Laissez un commentaire...