Un monde idéal où la vie est une comédie romantique

 

src= »http://www.jheska.fr/wp-content/uploads/2012/07/3651643887_a808850bf8.jpg » alt= »3651643887_a808850bf8.jpg » height= »127″ class= »GcheTexte »>Lili courut se réfugier dans les bras virils de
Gaspard.

Je t’en supplie, n’y va pas… Ne me laisse pas.

Gaspard se figea, véritable statue de marbre dans l’éternité d’une Pompéi anéantie par le Vésuve.

Je suis désolé… souffla-t-il, mais je dois y aller. Il le faut.

Lili resserra son étreinte. Elle pouvait sentir son cœur palpiter contre sa poitrine, elle voulait partager ses
battements, apaiser son remoud dans cette douce mélopée corporelle.

C’est mon destin, reprit-il.

La lourdeur des mots résonna à ses oreilles comme un marteau piqueur sur l’asphalte figé par une nuit d’hiver. Il
apposa sa paume contre son sein. Elle ressentit la piqûre brûlante de ce contact, qui souderait le couvercle du chagrin sur le coffre du bonheur.

Il recula de trois pas. Lili se mordit la lèvre inférieure.

Pourquoi me fais tu cela ? Pourquoi n’arrives-tu à être heureux ici ?

Tu n’as jamais compris. C’est… vital.

La jeune femme sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle cacha ses perles de tristesse dans ses
mains.

Lili… répliqua Gaspard. Tu ne vas quand même pas me faire une crise à chaque fois que je vais faire
caca…

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

 
 
 

9 réflexions au sujet de « Un monde idéal où la vie est une comédie romantique »

  1. Oh my god, je suis si… touchée !

    First appearance ever, and sooo CLASSY xD
    I owe you one ! (Or you owe me… more like :p)

    *se détourne dramatiquement, cheveux flottants au vent, pour sa dernière sortie… pardon, aller se coucher*

    • Tu es une star maintenant, les gens vont te demander des autographes, vont t’arracher tes vêtements, vont vendre tes cheveux sur e-bay, etc. etc. 😉 A quand la sex-tape 😀 ? En tout cas, ravi que ça te fasse plaisir 🙂

    • Emmanuel détourna son regard de J. Il ne pouvait supporter plus longtemps la vue de l’homme qui avait osé aller voir Avatar en 3D avec le cousin du frère de Frédéric, alors que celui-ci avait affirmé haut et fort lors du dernier dîner familial que jamais tati Danielle n’avait supporté Bernard. 🙂 Bon, c’est écrit à la va-vite 😉 Sinon, Emmanuel, il faudrait aussi que tu m’indiques aussi dans quel genre de nouvelle tu veux apparaître (comédie musicale par exemple 😉 )

Laissez un commentaire...