Un monde idéal où le papier toilette est décrété non développement durable

 

la-fille-au-pq.jpg

Anna fixa le seau communautaire. L’eau souillée, qui suintait des craquelures du plastique, s’écoulait lentement au sol.
L’éponge marron, qui avait dû être beige à une lointaine époque, flottait mollement au milieu des particules organiques. Une poussée de sueur inonda son front. Elle fouilla frénétiquement dans
son sac.

Non, elle avait bien oublié le papier toilette de contrebande qu’elle avait réussi à dégoter grâce à son contact. Et aucun
magazine, papier journal, ou mouchoir en tissu… Maudite gastro !

Sa respiration se fit plus rapide. L’angoisse tenaillait ses tripes. Elle était déjà en retard à sa réunion avec le directeur
régional.

 

Elle jeta un nouveau coup d’oeil à l’éponge. Puis inspira, ferma les yeux et tendit la main pour saisir l’objet gluant.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 

 


9 réflexions au sujet de « Un monde idéal où le papier toilette est décrété non développement durable »

  1. Quel raffinement! Quelle délicatesse! Quelle poésie dans cette nouvelle! Franchement J., tu mériterais largement une place à l’Acradémie Française, entre les M.Young et autre J.M.Bigard 😉

    • Arrête Dkjoe, tu me gênes… * se met à rougir en prenant un air embarrassé *
      C’est très flatteur, mais je sais que je n’arriverai jamais à atteindre le niveau de finesse de Maîtres Youn et Bigard 🙁

  2. euh…. ? eurk
    C’est trés sain tout ça haha, tout le monde se nettoie les fesses avec la meme éponge dégueu ? O_O
    Sympa la gastro !
    Le seau en plastique aussi, c’est PAS écoloooooo 😛

Laissez un commentaire...