Un monde idéal où les dragons ne sont pas des créatures mythologiques

 

dragon01.jpg

La rafale de balles rebondit sur le cuir épais. Le dragon mugit et cracha un déluge de feu en direction de l’hélicoptère.
Jean-Marc dégagea le canon de sa mitrailleuse et referma la porte latérale. Les flammes léchèrent sa combinaison ignifugée.

— Décroche ! Je crame !

Le pilote avait déjà engagé sa vrille. Le dragon abandonna et se concentra sur les deux autres appareils qui tournaient autour
de lui en tirant.

— Putain ! lança Jean-marc à l’adresse du pilote par la radio. Il est retors, celui-là !

— Ouais, si on pouvait lui balancer autre chose que des balles en plastique…

— Gaffe la prochaine fois.

Un cri puissant résonna dans l’atmosphère, couvrant le bruit des pales.

— T’inquiète, ton petit cul restera au frais. On change de stratégie. Équipe bleu et rouge, maintenez l’altitude, on va le
secouer un peu.

L’hélicoptère accomplit un virage serré au dessus de l’aéroport JFK et des avions de ligne cloués au sol depuis plus de deux
heures à cause du nouvel arrivant, une jeune femelle à la recherche d’un lieu pour nidifier.

— Balles électriques chargées ! C’est bon !  

Le pilote tira sur le manche. L’appareil releva le nez, juste en dessous de sa cible. Jean-Marc tira. Les cartouches filèrent
dans l’air. La dragonne, touchée à trois reprises, choquée par la morsure électrique, hurla et battit en retraite. En quelques coups d’ailes, elle avait déjà rejoint la haute atmosphère, vers la
réserve naturelle où elle pourrait retrouver ses congénères.

— Putain, c’était quand même plus simple à l’époque où on avait le droit de les descendre.

 

Dans un monde idéal…

 

 

 


8 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les dragons ne sont pas des créatures mythologiques »

  1. Deux heures plus tard, les passagers furieux pouvaient à nouveau embarquer.
    Les journaux relatèrent que les attaques de plus en plus nombreuses de bétail (parfois d’humains), les multiples dégradations des cultures, et à présent les blocages d’aéroport, montraient que
    cette espèce proliférait à nouveau, et qu’il était peut-être temps de procéder à quelques abattages contrôlés…

    • C’est la faute des écolos… Ils nous privent de nos droits les plus fondamentaux. Plus le droit de chasser le dragon, ni de balancer des sacs plastiques dans la forêt, etc. etc. 😉

  2. C’est très pratique un dragon. D’ailleurs j’en ai un à la maison, je m’en sers pour me réchauffer, c’est plus écolo que les radiateurs. Et l’été, il aide à préparer des chamallows grillés 🙂

  3. Pour expliquer mon retard ce soir , je vais dire qu’un dinosaure barrait la route .

    J’espère que les journaux relateront l’événement demain !!!

    Très bonne soirée .

  4. Je claque bien une fortune, mais pas en croquettes. Plutôt en vaches. Entières.

    Pour les chamallows, au début ils étaient cramés, mais j’ai fini par le dresser pour qu’il arrive à les griller comme il faut 🙂

Laissez un commentaire...