Un monde idéal où les êtres humains sont ectothermes

 

4254453615_f1965ca7c9.jpg

John consulta avec fébrilité la météo sur son téléphone portable. La température venait de chuter, le front froid de Sibérie arrivait avec quatre heures d’avance. Il s’était pourtant gavé
d’énergie solaire ce matin, sur le rocher à côté de sa maison, mais cela se révèlerait insuffisant avec un tel différentiel. Il activa le pas sur le trottoir, il devait rejoindre à tout prix le
solarium avant que ses fonctions vitales ne…

 

Il tomba en catalepsie sur la chaussée.

 

Il ne se relèverait pas avant demain.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 


4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les êtres humains sont ectothermes »

  1. Au moins ça fait une bonne excuse pour ne pas se pointer au boulot !

    Ce serait pas super pratique, quand même… ‘reusement qu’on est pas dans ce « monde idéal »-ci ^^

Laissez un commentaire...