Un monde idéal où les forces obscures menacent à chaque instant (l’inversion physique, part 3)

 4125221928_60e37afe22.jpg

— Chef ! Alerte !

Matthew se releva d’un bond et courut ouvrir à Joseph.

— Des séides et des trolls se regroupent derrière les remparts !

— Préviens la garde. On va les attaquer avant qu’ils ne s’organisent.

— Les vigiles s’en occupent.

Matthew se retourna. Sophia s’était extirpée de leur paillasse. Armée de son épée et équipée de son armure éthérée, prête au
combat.

— Pratique ton nouveau joujou, dit-t-elle en lui faisant un clin d’œil. Monsieur le mage.

Il sourit en récitant son incantation, la couche ambrée protectrice scintilla et se superposa à sa tunique.

 

Ils sortirent de la hutte, une quinzaine de cavaliers aguerris les attendaient. Le gnome Groumpf passait d’épaules en épaules,
murmurant des consignes aux oreilles attentives.

— Soyez prudents, dit-il à Matthew en se figeant sur lui. Un mage sombre est avec eux.

— Nous sommes épuisés. Ils sont trop nombreux, grimaça le jeune homme en grimpant sur son cheval.

— J’ai confiance en ton sort bouclier éthéré.

Matthew leva le bras. Les guerriers répondirent par des cris. Il fixa Sophia, et lança la charge, en espérant, que, cette fois,
ils reviendraient tous en vie.

 

 

Dans un monde idéal…

 


8 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les forces obscures menacent à chaque instant (l’inversion physique, part 3) »

Laissez un commentaire...