Un monde idéal où les ovnis sèment la terreur

 

london.jpgLorsque la population de Londres, terrorisée, vit pour la première fois ces engins profilés slalomer à la vitesse de la lumière entre les immeubles, provoquant explosions, désordre et
chaos, le gouvernement décréta l’état d’urgence. Les soldats déferlèrent dans les rues de la capitale, les canons et les mitrailleuses poussèrent aux carrefours stratégiques, les
hélicoptères de combat envahirent le ciel. Tous attendaient avec fébrilité une nouvelle attaque extra-terrestre.

Ce qui arriva trois jours plus tard, à la nuit tombante. Mais cette fois, les terriens étaient préparés. Une mitrailleuse
verrouilla une des cibles et l’abattit. Celle-ci tournoya en l’air avant de s’écraser au milieu d’Oxford Street. L’armée se précipita sur place, isola la zone, et encercla le cratère
sombre dans la chaussée.

Elle ne trouva là qu’un simple adolescent, sur un étrange balai chromé marqué « Nimbus 3000 ». Gravement blessé à la
poitrine, il rampait au sol en murmurant d’étranges incantations. Un militaire s’avança, l’arme pointée sur lui.

— Crétins de Moldus, râla le mourant en crachotant du sang. J’étais votre dernier esp…

Il s’écroula au sol. Le soldat secoua le corps sans vie avec son pied. Il ne pouvait décrocher son regard de la cicatrice en
forme d’éclair qui zébrait le front du jeune homme…

 

 

Dans un monde idéal…

 


6 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les ovnis sèment la terreur »

Laissez un commentaire...