Un monde idéal où les sacs à main sont bien plus que de simples accessoires de mode

 

vuitton.jpgVictoria, fièrement parée de son nouveau Vuitton acheté à moitié prix
dans une boutique de déstockage, passa les portiques du supermarché le menton relevé, la poitrine saillante. Elle n’était plus comme tous ces beaufs en train de pousser leurs chariots de courses
avec leurs sacs dépareillés et mal taillés. Non, elle était beaucoup plus que ça. Une vraie femme de goût. Une femme du monde. 

 

Soudain, un tremblement la ramena à la réalité. Son téléphone sur vibreur. Elle plongea la main dans son sac à main. Un étau enserra son
poignet. Surprise, elle se dégagea. La douleur. Des milliers de petites lames acérées qui pénétraient sa chair. Elle hurla, trébucha au sol, se contorsionna, tira sur l’accessoire maléfique qui
voulait la dévorer.

 

Elle y arriva à grande peine, y laissant trois phalanges et des bouts de chair. Elle jeta l’horrible objet au milieu du rayon dentifrice. Mais
celui-ci, qui ouvrait sa gueule béante à intervalles réguliers, en sortit et, plus farouche que jamais, sautilla au sol dans sa direction. Elle se releva et appela à l’aide. Mais personne ne
faisait attention à elle.

C’était un carnage. Des corps agonisants partout. Les sacs étaient devenus vivants. Ils attaquaient tout le monde.

 

Le début de l’invasion…

 

 

Dans un monde idéal…

 

 


6 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les sacs à main sont bien plus que de simples accessoires de mode »

  1. Tu ne me piégeras pas J.Heska , je sais que cette nouvelle est une pub ! (du genre FUMER TUE mais les cigarettes de contrebande sont dangereuses ?)

    Excellente journée .

Laissez un commentaire...