Un monde idéal où les vertus médicinales de l’urine sont reconnues

  

4675996080_738189c760.jpgRéveil à six heures du matin. Difficile. Encore plus avec mon nouveau traitement.


Pour commencer, j’éteins le diffuseur de vapeurs d’urine qui a fonctionné cette nuit. Je suis trempé de gouttelettes acides. Mes draps aussi.
Toute la chambre pue. C’est une horreur. Ma femme dort dans le canapé et refuse de me voir.

 

Ensuite, massage des bras et du visage avec mon urine de la veille. C’est encore pire. Je dois bien faire pénétrer dans les pores de la peau.
 

 

Après, bain dans une solution concentrée à 33% d’urine de cheval. Ça devient invivable.

 

Mais le meilleur, c’est pour la fin, au petit-déjeuner : un grand verre à liqueur d’urine bien froide à avaler. Ça passe très mal, même
en trempant mon croissant dedans.

 

J’en ai encore pour trente jours de traitement. Pour booster mon système immunitaire. Je ne sais pas si finalement je ne préférais pas le
cancer…

 

 

Dans un monde idéal…

 

 


6 réflexions au sujet de « Un monde idéal où les vertus médicinales de l’urine sont reconnues »

  1. Si ça peut empêcher d’avoir le cancer, pourquoi pas (ou alors on ne fume pas, on ne boit pas, on ne mange ni trop gras trop sucré trop salé, on baise pas… *déprime*)

    Est-ce qu’il y aura un eunuque dans « Aventures Caraïbes »? Parce que sans ça, ce sera pas un vrai feuilleton de l’été, ou du moins il sera du niveau de ceux de TF1 😉

  2. Et bon appétit !

    Et prochainement sur le blog, « Aventure caraîbes », le feuilleton de l’été mieux que TF1 avec de vrais aventuriers, des nazis, des pirates, des trésors, des perroquets, des extra-terrestres, des
    lancers de nains, des paradoxes temporels et des explosions !

  3. Lol ptdr ! pipicacapopo haha 😀
    Je vois que tu explores les sciences actuelles, l’urinologie me semble être un remède testé par quelques .. gens O_O
    Ah les vertus de nos auto productions corporelles 😛

    • Moi-même je ne crois pas à la médecine actuelle, et l’urinologie me semble être un brin dépassé. Aujourd’hui, je pratique la médication transcendentale auto-transpirante : je bois ma transpiration et je médite. La preuve que ça marche : je ne suis pas malade ! 😉

Laissez un commentaire...