Un monde idéal où l’homme est enfin à l’abri de la tentation impure

 

Dieu, dans son infinie sagesse, nous permet de limiter nos instincts bestiaux par la possibilité de supprimer, de
notre propre chef, les sources de la tentation impure.

 

Cahier sacré, verset 5

 

Albin gardait toujours cet adage à l’esprit lorsqu’il se promenait dans la rue. En tant que gardien de
l’universalité, ses fonctions avaient aiguisé son œil et affuté sa sévérité. Il nota scrupuleusement dans son carnet les entorses au règlement national. Ici, un citoyen qui n’avait pas
correctement ajusté sa burka, là, une enseigne commerciale qui arborait des couleurs trop chatoyantes.

Il fureta ensuite dans les quartiers à la recherche des chocolateries clandestines. Depuis que le nouveau messie
avait interdit les sucreries, l’alcool, les jeux, la musique, l’art, et tout ce qui pouvait tenter, la police religieuse n’avait jamais eu autant de travail. Albin se frotta les mains. L’humanité
était sur la bonne voie. Enfin.

 

Dans un monde idéal…

 

 


6 réflexions au sujet de « Un monde idéal où l’homme est enfin à l’abri de la tentation impure »

  1. Mdr, même l’art ?

    Allez, encore un petit effort, et ce monde sera similaire au monde parfait… Celui d’Equilibrium ;p

    Heureusement, je sais que je peux compter sur les Humains pour ne jamais tous céder devant les directives d’un Dieu… Ou plutot des directives d’un prophète qui crois que Dieu lui parle ^^

  2. euh…en fait je vais encore réfléchir avant de prendre un billet direction « ton monde idéal ».
    Je ne suis pas encore prête au sevrage chocolaté finalement! Ma burka est au pressing et après réflexion je n’ai pas de vacances avant un bon moment. Dôôôôômage!:p

    • On s’habitue à tout, même au sevrage chocolaté 🙂 Et pour la burka ne t’inquiète pas, je te prêterai une des miennes. Aors, tu vois que tu es prête à intégrer ce monde idéal 🙂

Laissez un commentaire...