Un monde idéal où l’humanité traverse une crise existentielle

 

« Je ne suis rien. Tout ce dont nous sommes capables, c’est détruire. Notre environnement, notre vie,
nous-mêmes. Il serait tellement plus facile d’être heureux, mais nous préférons nous enfermer dans…
»


4333686187_902fe6342c.jpgL’inspecteur Proscant stoppa sa lecture, plia
soigneusement la lettre manuscrite et la plaça dans l’enveloppe scellée. La pluie martelait son chapeau dans la ruelle à peine éclairée où le corps avait été trouvé.

Bon, je confirme, suicide, affirma la scientifique en se relevant. Chute du quatrième étage, pas de traces de
lutte, c’est bon. De votre côté ?

Le bla bla habituel…

Proscant secoua la tête et apposa une signature en bas du formulaire détrempé. Pas le temps d’entrer dans les
détails, c’était son trentième cas dans le secteur depuis sa prise de service. Et une quarantaine d’autres l’attendait encore.

Parfois je les envie… lança la scientifique en jetant ses gants en plastique sur le cadavre plié dans un angle
étrange. Vous n’avez jamais envisagé de… ?

Bof, grommela Proscant. Faut croire que j’aime voir notre société se désagréger.

 

 

Dans un monde idéal…

 




9 réflexions au sujet de « Un monde idéal où l’humanité traverse une crise existentielle »

  1. Prise de conscience que nous sommes nocifs à notre environnement ? Serait temps 😛

    Marrant, c’est plus ou moins le thème du manga que je viens de terminer… Quoi que la, c’était plutôt la Terre elle-même qui avait décidé qu’on était nocifs xD

    Juste une question : l’astreinte, c’est les individus qui doivent payer une taxe pour avoir détruit la planète ? 😮

    • Il y avait un peu de tout : prise de conscience collective que nous ne sommes rien dans l’univers, désastre environnemental, place de l’être humain dans la société, etc. Je t’espionne et je savais que tu lisais ce manga, c’est pour ça que j’ai voulu faire ce thème 🙂 (Regarde à la fenêre, je te fais coucou 😉 ) Pour l’astreinte, j’ai modifié, ce n’était pas le bon mot de vocabulaire (déformation professionnelle). 🙂 C’était dans le sens « prise de poste pour la journée »

  2. Après une douche de 4 heures , la lecture de « Un monde ideal  » , je vais me faire cuire steak .
    C’est vachement bon !
    Bonne journée .

  3. Je croyais qu’un monde idéale ça racontait des trucs qui changent du quotidien?… Je sais pas moi, la guerre en Afghanistan ou la vie de pirates affamés somaliens, c’est quand même moins déprimant
    que mon voisin qui saute du quatrième 😉

Laissez un commentaire...