Un monde idéal où on ne consomme plus que des produits allégés

 

 

4490287352_aafffeb6cc.jpgFrédéric agrippa son ventre flasque et le passa
par-dessus le bureau. Il souffla, et se releva. Ses bourrelets tombèrent, manquant de le faire tomber. Reprenant un équilibre précaire, il descendit avec difficulté les escaliers, puis s’installa
à table. Son cœur palpitait, il transpirait abondamment. Natacha s’activait aux fourneaux. À 25 ans, elle déplaçait ses 135 kilos avec grâce et volupté.

Voilà ! s’exclama-t-elle toute guillerette, en déposant trois immenses plats sur la table. Cassoulet light, frites
à l’huile à 0%, et tartiflette au reblochon non gras. Et pour finir, farandoles de pâtisseries à l’aspartame.

Frédéric se lécha les babines.

Et tu peux en profiter. Zéro matière grasse et pas un gramme de sucre !

Natacha s’écroula sur sa chaise, qui émit un craquement sinistre, et se cala du mieux possible.

C’est vraiment agréable, de ne plus se priver, reprit-elle en relevant ses seins au dessus de la table et en
plongeant sa cuillère dans le cassoulet fumant.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 



7 réflexions au sujet de « Un monde idéal où on ne consomme plus que des produits allégés »

  1. Ah ah ah! Moi j’étais partie mais je suis revenue 😀

    Mais komenkonfé une tartiflette, un cassoulet et des frites sans glucide ni lipide? Perso ça m’intéresse assez!
    Quoique les 130kg devraient répondre à ma question ;)…

  2. En fait, ça vient d’un moment au supermarché où j’avais vu du reblochon presque sans matière grasse (j’ai pas réussi à le retrouver sous google), donc au final, tu auras bientôt de la tartiflette
    allégée en matière grasse dans ton assiette 😉

Laissez un commentaire...