Un monde idéal où tous les rêves deviennent réalité

 

Antoine était plaqué au mur. Immobile. Ruisselant de sueur. La respiration bloquée. Il déglutit,
attendit le bon moment, puis se précipita sur l’armoire. L’énorme lion à la crinière de feu leva soudain la tête, et, délaissant les corps des trois actrices pornos, bondit sur
lui.

Antoine ouvrit la porte du placard et l’opposa au prédateur. Dix griffes acérées surgirent de derrière le bois. Il attrapa fébrilement la
carabine sous ses caleçons et fit feu. Les plombs transpercèrent la peau du félin, qui grogna et s’écroula au sol, mortellement blessé.

Antoine s’assit sur le lit et souffla longuement. La journée avait pourtant si bien commencé.

Une des actrices gémit. Encore en vie. Il l’acheva, il n’était plus d’humeur. Il se releva et aperçut un bisounours tout mignon caché
derrière la porte. Il avait failli le rater, sourit-il en levant une nouvelle fois sa carabine.

 

Quelques instants plus tard, il s’asseyait à la table du petit-déjeuner familial.

— Ça va ? lui demanda sa femme, tu as réussi à faire le ménage ?

— Oui, lança-t-il en promenant son regard sur son fils de quatre ans puis sur sa fille de dix ans. Toi, tu es privée de documentaires
animaliers jusqu’à nouvel ordre !

 

 

Dans un monde idéal…

 

 


11 réflexions au sujet de « Un monde idéal où tous les rêves deviennent réalité »

  1. Monde idéal intéressant…

    Surtout le coup des actrices pornos x)

    J’veux rêver que je suis riche ! O_O (enfin, actuellement, j’voudrais aussi rêver que j’ai Internet XD)

    (euh, … et si on rêve d’une guerre nucléaire ? ^^’ )

  2. C’est jamais arrivé à personne de réver qu’il est en train de réver? Parce que si ses rèves deviennent réalité, il est pas près d’en sortir celui là… Mais au moins il est à l’abris de
    l’holocauste 🙂 Les réveurs survivront à 2012!

  3. Ahah, très marrant^^
    Quitte à choisir, j’préfére me retrouver face à un bisounours qu’à un lion 😉
    (C’est la même personne qui a rêvé des deux ? Elle est space, sa fille xD)

    Sinon, bonne idée les photos, ça illustre bien (oui je sais, c’est fait pour ça)

    • Hé hé ! Et non, le mignon bisounours, c’est son fils de 4 ans 😉 Au début j’étais plus explicite dans la nouvelle, puis ce passage a été coupé au montage 😉 Et merci pour les photos. J’aime bien aussi, ça donne un côté plus visuel et plus sympa au bloug 🙂

  4. Super celle-là aussi tiens ! 🙂
    La 1ere apparition en guest-star du bisounours hihi, j’adore.
    En fait je saute d’une nouvelle à l’autre par les liens proposés, j’ai pas encore tout lu d’un coup !
    T’as pas un sommaire kek part ? :p

    • Hé, hé, je réfléchis là dessus, parce que je commence à avoir beaucoup de nouvelles ! Il y a les catégories à droite qui permettent un premier repérage, mais c’est vrai que ce serait plus sympa d’avoir un sommaire ou une liste des nouvelles 😉

  5. J > C’est avec Rooby le robot, oué ^^

    On apprends à la fin que la machine extra-terrestre concrétise les « rêves » et l’inconscient de ceux qui l’utilisent… Et que c’est comme ça que la civilisation extra-terrestre s’est eteinte… En
    l’espace d’une nuit, il me semble ^^

    Et, pas besoin d’un sommaire, il nous faut un livre ! 😛

    • * retourne bosser sur son bouquin de nouvelles sur la pointe des pieds * De toute manière, il y aura sûrement bientôt un vrai bouquin (une grande histoire) car même si ça ne marche pas avec Stéphane Berthomet (l’éditeur qui a fait la critique de mon manuscrit « Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir » sur mon profil FB), je crois que je l’autopublierai. J’aurais sûrement pas envie de repartir dans la recherhce d’un éditeur potentiel (surtout vu comme j’ai été rassuré sur la qualité du manuscrit 😉 ) Tout ça pour dire : dans pas trop longtemps dans tous les cas 🙂

    • Hi hi, c’est gentil 🙂 Je préfère vous faire attendre avec des nouvelles bien ficelées et sympas, que de vous filer un vieux torchon. Parce que j’aimerais vraiment pas que se soit un « mouais, bof… » ;-

    • Je ferais de belles dédicaces à ceux qui voudront le livre (comme ça, ils pourront le revendre sur e-bay quand je serais connu 🙂 ) Oui, mon choix c’est plus ou moins arrêté sur TheBookEdition, comme ça j’engage pas de frais et je n’oblige personne à acheter le bouquin pour les amortir, et moi, j’ai mon bouquin dans ma bibliothèque (arf, je suis un gros narcissique). Tout le monde est content !

Laissez un commentaire...