Un monde idéal où une perturbation magnétique annihile la civilisation

 

Le moteur cala, et la voiture poursuivit sa route en roue libre. Barbara, qui somnolait, leva un
sourcil.

Un problème ?

Ch’ai pas, plus de contact.

Xavier actionna les warnings et se gara le long de la bande d’arrêt d’urgence.

Le couple sortit, puis se figea devant le spectacle qui s’offrait à eux. Toutes les autres voitures s’étaient
immobilisées sur les voies de l’autoroute. Les conducteurs, hébétés, erraient au milieu du cimetière de métal.

Appelle les secours.

Mon téléphone est HS. On va allumer la radio, ils en parlent peut-être.

Marche pas.

Bon, on va attendre un peu, les dépanneuses vont arriver.

Et si elles avaient été touchées, elles aussi ?

Ne commence pas à flipper. Ce n’est rien. Ce n’est pas possible que tout s’arrête comme d’un coup…

 

 

Dans un monde idéal…

 

‘; document.write(str); } // ]]>


4 réflexions au sujet de « Un monde idéal où une perturbation magnétique annihile la civilisation »

  1. « comme ça d’un coup » 😉

    Et t’inquiète pas, va. On a bien survécu au Moyen-âge une première fois… ^^
    La nouvelle génération, par contre, elle est clairement foutue (sans texto ni internet ? ya plus de survie qui compte :p)

Laissez un commentaire...