Variable / intelligence

 

Ceci est l’histoire du plus brillant des humains, Albert, qui maniait les concepts mathématiques et physiques avec une telle virtuosité que cela lui valait la reconnaissance de tous.

Mais Albert ne resterait jamais qu’un humain limité par les capacités de son cerveau, n’arrivant, au mieux, qu’à égaler 0.2% des rendements d’une Intelligence Artificielle médiocre.

Il décida de s’auto-détruire. Les mathématiques ne s’en portèrent que mieux.    

 

FIN. cervordi.jpg


4 réflexions au sujet de « Variable / intelligence »

Les commentaires sont fermés.