Un monde idéal où le nouveau stade de l’évolution pose des difficultés

 

Extrait de l’émission
« Enquête d’actualité »

 

Dix-huit heures. Comme tous les soirs, Éric rentre de son travail. Ce père aimant et apprécié de ses voisins a
pourtant connu des jours sombres.

« Voilà, c’est la photo de mon dernier, Antoine, une grosse têt… enfin un hypercéphale,
quoi. »

Troisième enfant de la famille Turimo, Antoine est atteint d’hypercéphalie ukrainienne.

« C’était pas facile. Le petit, il était monstrueux. Et puis, il nous regardait, il faisait peur à tout le
monde ici. Il était gentil. Mais il savait des choses… On ne pouvait pas le garder. »

Aujourd’hui, c’est derrière ces barbelés, dans un des centres d’isolement, qu’Antoine vit avec d’autres
membres de son espèce. Les autorités ont d’ailleurs encouragé les membres de la communauté hypercéphale à se déclarer en mairie et à se rendre dans ces camps, les actes racistes se multipliant.
De nombreuses associations se sont indignées du sort réservé, selon elles, « à la nouvelle humanité ».

À l’heure actuelle, plus de 13% des naissances sont hypercéphales.

 

 

Dans un monde idéal…

 

 


5 réflexions au sujet de « Un monde idéal où le nouveau stade de l’évolution pose des difficultés »

  1. Aaaww, les humains sont décidément cruels =/

    Il ne fait nul doute que le prochain épisode de cette série verra le triomphe de la « nouvelle humanité » !
    Rebellez vous !!

    (Tout ce qui est « camps avec des barbelés devrait être interdit, hmpf)

    Par contre, on ne peut pas voter, aujourd’hui ? T.T
    A moins que ça soit mon navigateur qui déconne…

    • J’aimerais bien ! Mais c’est plutôt dans ma vraie vie de tous les jours et pas d’écrivain mystère caché que les bouleversements ont lieu (changement de boulot, de ville, etc. etc.)